Charles JACQUES (1813-1894), peintre, graveur de l’école de Barbizon

 

Lettre autographe signée. 2 pages ½ in-8.

 

En retard pour le Salon, le peintre demande un passe-droit.

 

Charles Jacques est bien embêté car le peintre François Louis Français vient de lui communiquer « une terrible nouvelle, il n’y a pas de sursis ! ». Or, il ne lui est pas possible le jour du vote de présenter au Salon ses deux toiles en même temps. Il demande de la sollicitude : « Je suis si vieux, si vieilli, j’ai si bien manqué ma carrière, et toutes les branches se sont si bien brisées autour de moi que vous feriez une œuvre pie en me conservant la dernière à laquelle je puisse m’accrocher ». En effet, ces deux tableaux sont commandés « et doivent impérativement paraître au Salon à défaut de quoi, je verrai mes affaires en bien mauvais état ». 

 

Prix : 180 euros