Comte Sigismond Wielopolski, fils d’Alexandre-Ignace-Jean-Pierre Starykoii, comte Wielopolski, marquis de Mirow de Gonzague Myszkowski (1803-1877).

 

Lettre autographe signée, adressée au rédacteur du Morning Herald.

 

La lettre est relative à un incident lié au discours du prince Napoléon au Sénat le 18 mars 1863: « La question polonaise: discours prononcé au sénat par son altesse impériale le prince Napoléon (séance du 18 mars 1863) ». Il maltraita le comte Wielopolski.

Par cette lettre au journal, le comte Sigismond Wielopolski, rend public celle qu’il a adressée au prince Napoléon et souhaite le provoquer en duel.

 

4 pages in-8. Varsovie, Palais de Brühl, 24 mars 1860.

 

 «… Vous vous êtes exprimé à l’endroit de mon père d’une manière outrageante. Je viens comme fils demander à votre altesse impériale pour cette indigne offense la satisfaction qu’un homme d’honneur ne refuse jamais (…) ».

 

Cette provocation ne fut pas acceptée.

Prix : 100 euros