antoine duvaure [isère, agriculture]

[ISÈRE, AGRICULTURE] Antoine DUVAURE (1755-1824), agronome, membre

de plusieurs sociétés royales d’agriculture

Lettre autographe signée adressée à M. Silvestre (1762-1855), membre de

la Société nationale d’agriculture. 4 pages petit in-4. Crest (Drôme), 1821.

Petit trou dans le second feuillet sans perte de texte.

Longue lettre sur le réseau décentralisé de la Société nationale d’agriculture.

Un de ses amis désire souscrire au journal d’agriculture intitulé Annales de

l’agriculture française par M. Tessier (Henri-Alexandre Tessier, médecin et

agronome). Comme il ignore le nom du libraire et le prix de l’abonnement, il

demande d’être renseigné car « personne dans les environs ne reçoit ce journal

au moins de ma connaissance. »

Il a noté que la Société nationale d’agriculture n’avait pas de correspondant

dans le département de l’Isère et propose un « Très gros et riche propriétaire

habitant une noble campagne (…) tout près de Grenoble. » Son nom :

« M. Le Chavalier De Lachance ancien militaire quoi qu’à peine âgé d’environ

36 ans et maire de la commune de Fontanille. J’ai eu l’avantage de faire sa

connaissance dans un séjour d’un mois et demi fait depuis peu à Grenoble et

j’ai la conviction que ce serait une bonne acquisition pour la Société d’agriculture.

»

Il lui donne son adresse tout en soulignant que cette personne ignore sa démarche.

Il demande de corriger le fait qu’une personne soit correspondant

de l’Isère alors qu’elle habite la Drôme.

Antoine Duvaure s’intéressa aux plantations de mûrier blanc greffé dans le Drôme. Le gouvernement

impérial le dota, à titre de récompense nationale, d’une pension viagère. Frédéric

de Lachance (né en 1783) fut un ancien capitaine de Dragons.

Prix : 220 €

Antoine Duvaure

220,00 €

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison