armand rousseau - dunes de keremma

[PROCÈS DE TRÉFLEZ - DUNES DE KEREMMA, FINISTÈRE], Armand ROUSSEAU (1835-1896 à Hanoï), homme politique du Finistère qui termina sa carrière comme gouverneur général de l'Indochine française

 

Lettre autographe signée adressée à un magistrat. 4 pages. 1865.

 

Intéressante lettre évoquant un procès mettant en cause son père, Louis Rousseau. Il s’agit de la récupération des terres par la commune de Tréflez (Finistère) que Louis Rousseau avait acquises en 1823, terres qui étaient marécageuses et qu’il a transformées en terres cultivables (400 hectares) à force de plantations et de la construction d’une digue. Le territoire est connu sous l’appellation des Dunes de Keremma. Saint-simonien, fouriériste, puis adhérant au catholicisme social, Louis Rousseau fut maire de Tréflez et marqua profondément de son empreinte le village. À sa mort, la commune intente un procès pour usurpation de terres communales.

Armand Rousseau répond à la lettre du Premier Président d’une cour. Il le remercie pour son intervention bienveillante et sympathique. Souffrant cependant d’une décision judiciaire qu’il qualifie d’injuste : « Je sacrifie donc sans regret la critique que j’avais faite de l’arrêt de la Cour ». Il ne va pas faire un imprimer le travail incomplet et imparfait qu’il avait rédigé « à la hâte sur mon père ». « J’ai néanmoins l’intention de le compléter un jour et de le publier en y intercalant bon nombre de lettres que je possède et qui sont aussi bien écrites que noblement pensées ». Certes, il est passionné mais il conteste les calomnies et surtout le fait que des Conseillers de la cour aient pu croire à ces mensonges et non juger sur des pièces claires. Il aurait voulu leur envoyer à chacun d’eux son mémoire.

 

200 €

Armand Rousseau

200,00 €

  • 1 à 3 jours de délai de livraison