JEAN BERNARD JOACHIM IZOULET

Jean Bernard Joachim Izoulet (1858-1921), philosophe, élu en 1897 à la chaire de philosophie sociale du Collège de France créée pour lui

Lettre autographe signée adressée à « mon cher poète-romancier-philosophe »

3 pages et 4 lignes. Sans lieu ni date.

A propos de La Cité moderne.

« La cité moderne et la métaphysique de la sociologie : le suicide des démocraties, thèse pour le doctorat, présentée à la Faculté des lettres de Paris, Paris, Félix Alcan, coll. « Bibliothèque de philosophie contemporaine », 1894 ».

« N’est-ce pas Vauvenargues qui disait : louer toujours modérément, pas de plus grand signe de médiocrité... Il est de fait que la générosité est le grand signe de richesse et de noblesse, et je suis heureux que La Cité moderne ait été l’occasion qui a fait éclater à mes yeux votre native générosité.

Vous me louez surtout d’être poète : c’est la louange qui m’est la plus chère, et, je l’avoue sans ambages, j’ai conscience de la mériter un peu ; d’autant que vivifier, animer, diviniser une cosmologie, une biologie, une sociologie, ce n’est pas une mince entreprise. J’aurai toujours montré la vie : d’autres feront mieux. »

Il s’adresse à son correspondant auteur : « Il me tarde bien de voir vos trente-sept pages d’extraits ».

 

Puis il va citer des extraits de la prose de son correspondant poète et les commenter.

Jean Bernard Joachim Izoulet

140,00 €

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison