andré suarès

André SUARÈS (1868-1948), poète, écrivain

Lettre autographe signée adressée au poète et dramaturge Paul FORT (1872-1960). 3 pages 20 x 19 cm. 15 octobre 1917.

Très belle lettre littéraire et pleine d’humour sur l’ancrage poétique de Paul Fort.

Que j’ai de plaisir d’être Français ! publié en 1917 chez Fasquelle est dédié à André Suarès, ce dernier lui retourne un vibrant hommage. Bien que prévenu, André Suarès a eu « tout le plaisir de la surprise. L’émotion n’est pas moindre et bien affectueuse (...) et moi-même, en vous lisant, je répète mon antienne à Paul Fort : poésie, poésie ». « Le titre est charmant. Tous vos titres annoncent le poète ». « Il va de soi qu’un voyage aux bords de Loire devait vous convenir mieux qu’un autre (...) ce pays est le mieux fait pour vous ». Évoquant les origines rémoises de Fort à plusieurs reprises, il cite un autre « prince des poètes », Ronsard, et se pose la question si Vendôme ne l’attire finalement pas plus que Soissons et Aix. « Voilà vos horizons ». « Il est bien vrai que vous êtes, à peu près, notre La Fontaine, avec je ne sais quoi qui est à vous seul, un peu de Villon, et beaucoup plus encore de vos Gentile aïeux, les trouvères de Champagne... » (en nomme certains).

« Ce qu’on aime le plus en vous, malgré tout, c’est l’abondance du don. Comme je ne vis que par la poésie et pour elle, la poésie est tout ce qui me hante. Quant à vous cher Paul Fort, vous êtes et serez toujours poète. Vous êtes de ceux pour qui le chant ne cesse qu’avec la vie. » Et termine sa lettre par une dédicace : « A mon cher Paul Fort / Fils de Champagne / Blanc ».

 

Prix : 230 euros

André Suarès à Paul Fort

230,00 €

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison