emile ripert

Émile RIPERT, né le 21 novembre 1882 à La Ciotat, mort à Marseille le 23 avril 1948, écrivain, poète, dramaturge, félibre

Correspondance de 4 lettres adressées (3 lettres in-4, un bord haut mangé par des insectes, une carte) au rédacteur littéraire du Petit Marseillais, Marcel GRAS. En-tête Les Amis des Lettres ou Faculté des Lettres.

1930 : Il le remercie pour l’avoir écrit un article sur un de ses ouvrages « Mireille, mes amours ». Il n’a pas eu le temps de le remercier depuis trois mois : « Les fêtes de Mistral », des copies pour le baccalauréat…, le début des « Amis des Lettres ». « Donnez mon bon souvenir à Pagnol (quand veut-il me faire une conférence ?).

1931 : Il lui envoie un petit livre qui n’est pas, hélas, de la littérature.

1931 : 1 carte autographes signée adressée au rédacteur littéraire du Petit Marseillais. Recto/verso. 10 x 13 cm. 1931. En-tête Faculté des Lettres d’Aix.

Le directeur des Jeux Floraux souhaite reproduire un de ses textes. Il lui demande s’il a reçu son petit livre qui « n’est pas de la littérature » et précise que l’imprimeur (Bulletin de la Société des Poutes) qu’il cite a fait de grands sacrifices financiers.

« Dites à Pagnol – avec toutes mes félicitations pour ses nouveaux succès qu’il m’a promis une conférence pour les A. des Lettres » (Amis des Lettres).

 

1932 : il a été très touché par les lignes qu’il a écrites sur lui. Il a été très prix ces temps-ci. Il lui annonce qu’il se porte candidat aux élections en Arles. « Avez-vous pensé à dire à Pagnol que je (…) pour faire des conférences (…) Je lui ferai gagner de l’argent (il est vrai qu’il s’en soucie peu) et j’en gagnerai…pour ma campagne électorale !... ».

Emile Ripert

150,00 €

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison