Les clarisses d'ypres, correspondance

Correspondance des religieuses de la Communauté des Clarisses d’Ypres pendant la guerre et après, jusqu'en 1920.

Pendant la Première Guerre mondiale, ces soeurs trouvent refuge en France. Le comte Robert de Sémallé (1849-1936) les aide en les hébergeant dans la Sarthe puis elles gagnent Pontoise où se trouve un Carmel. Après la guerre, elles regagnent la Belgique et s’installent à Poperinge en Belgique.

La correspondance comprend qui est à étudier comprend :

Plus de 35 lettres manuscrites signées de sœurs, soit plus de 130 pages de format in-8 et in-12. Dans cette correspondance adressée au comte et à la comtesse, se trouvent certaines copies signées de lettre envoyées par le comte Robert de Sémallé. Les lettres sont datées entre 1917 et 1920. Mamers (Sarthe), Pontoise, Rongy, Poperinge.

Il est ajouté, se rapportant à cet épisode :

7 lettres de l’Abbé Camiel Banckaert, prêtre de la paroisse Saint-Jean de 1902 à 1922 à Poperinge (Belgique) qui, devenu, aumônier des Clarisses en 1918, donnent des informations très intéressantes sur la vie religieuse dans cette ville de Belgique. Plus de 10 pages in-8, Mamers, Poperinge, 1918-1921.

Une lettre autographe signée (1919) d’Adrienne de Sémallé (fille du comte).

Une lettre du curé de Mamers (1918)

 

Une copie signée (1919) d’une lettre du comte Robert de Sémallé.

Communauté des Clarisses d'Ypres

150,00 €

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison