Emile Froment-Meurice

Émile FROMENT-MEURICE (1837-1913), orfèvre, joaillier

 

Lettre autographe signée adressée à son avocat Charles Henry du Buit (1837-

1919), spécialisé en matière financière, bâtonnier de Paris de 1891 à 1893. 1 page

et demie in-8. 1895.

 

Battu dans une affaire (contre la Maison Marnyhac), il remercie chaleureusement

son avocat : « il ne me reste qu’un seul souvenir agréable, celui de la bonne grâce

avec laquelle vous avez bien voulu accepter de prendre en main ma cause ».

Il envoie à l’épouse de son avocat un « très modeste bijoux que [ses] ouvriers viennent

d’achever à son intention, si elle daigne le porter quelque fois, il vous rappellera

un plaideur très reconnaissant ».

 

Emile Froment-Meurice fut le fournisseur de la Ville de Paris, de Napoléon III et du duc d’Aumale.

La Maison Marnyhac (Société des marbres et bronzes artistiques de Paris) était spécialisée

dans la réalisation d'objets de luxe. Elle ferma ses portes aux alentours de 1910. Elle fut dirigée

par Charles de Marnyhac.

Emile Froment-Meurice

250,00 €

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison