Paul guth

Paul GUTH (1910-1997), écrivain

Manuscrit autographe et lettre autographe signée. « Adieu naïf par Paul Guth », manuscrit autographe. 2 pages 1/4, de premier jet avec corrections et ratures.

Intéressant texte sur son ouvrage Salut naïf. Après avoir cité Musset (« qui pouvait soupirer, sans être ridicule », évoquer son temps d’écolier (« un pauvre enfant vêtu de noir ») qui « (« devant ma table vint s’asseoir, qui me ressemblait comme un frère »), Paul Guth fait le parallèle avec son Naïf (« qui me ressemble comme un frère ») : (« c’est mon naïf, auquel je viens de dire adieu dans le septième volume que je lui ai consacré »).

Il imagine un dialogue personnel avec son Naïf.

« Je suis né de toi, dit-il… »

« Il me raconte son histoire… »

« Rappelle-toi, me dit le naïf… »

« Il prétend avoir deviné que le public… »

« C’est moi qui t’ai fait rejeter cette séparation des genres aussi pesante que le plomb… »

« Tu n’y avais pas pensé, toi ! Et dire que maintenant on t’appelle « le père du Naïf… »

« Sans lui, prétend-il, je n’aurais jamais changé l’article indéfini un (« Mémoire d’un naïf ») en l’article défini le (Le Naïf sous les drapeaux ».

« C’est moi, dit-il qui t’ai poussé à dépasser tes propres souvenirs et à tâcher de créer un type ».

« Il soutient que c’est lui qui a soufflé à Maurice Toesca… »

« Il soutient que c’est grâce à lui que Renée Faure, de la Comédie-Française, ma charmante voisine… »

« Il allègue que c’est lui qui a encourage plusieurs couples à se marier suivant le système des fiches perforées ».

Lettre autographe signée. 1 page in-4. 1972.

Lettre de remerciement : « c’est pour un auteur une immense joie d’avoir une lectrice comme vous. Vous m’avez porté bonheur chez le charmant M. Bailleul, il fait un temps radieux. Le soleil brille sur les livres, jeunes et vieux, sur les lecteurs de tous âges ».

 

Prix : 200 euros

Paul Guth

200,00 €

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison